Pull up entertainment sexiing crew

28 mai 2005

Burn him

Pas de fumée sans feu (pour Tim celle là).
A force de jouer avec les allumettes et de vouloir purifier par le feu tous les homosexuels de la terre, Capleton se prend un méchant retour de flamme. En effet des batty boys et autre chichis d'Angleterre et de France se sont lasser d'écouter certains artistes les villipender sauvagement depuis des années.
Résultat : tournée française déjà à demi-annulée pour notre ami le bobo ashanti qui va sans doute s'en retourner bouder sur sa colline. J'avoue avoir une pensée émue pour Nando à cette heure. Mais l'affiche du prochain Garance me réconforte quelque peu, l'admiral va sans doute faire sécher ses larmes.
PS : Je suis moi même déjà allé à un concert de Capleton, quel show... (dispo en DVD, Capleton burn Paris (c'est une manie décidément)).

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home