Pull up entertainment sexiing crew

16 novembre 2005

Luis Luis Luis Luis (ad lib)

Fini les petro-dollars du Quatar, Luis Fernandez déménage.
Son nouveau club, le Betar Jérusalem est bien parti pour constituer une étape décisive dans sa carrière. Des soupsons de magouilles politiques, un oligarque russe sous le coup d'un mandat d'arrêt international pour trafic d'armes comme parain (un ami de Pierre Falcone), le gamin des minguettes continue d'écrire sa légende au jour le jour.
Luis for ever.
Merci l'AFP.

3 Comments:

Blogger remballe92 said...

Tant qu'il ne revient pas au PSG

16/11/05 23:17

 
Anonymous annonce gratuite said...

bonjour Julien je fesais une recherche sur petite annonce et je suis tomber sur votre page que je trouve interessante . ceci m'a donne une idde de poursuivre mes recherche sur le mot this post ou bien sur le mot petite annonce , je voudrais juste rajoute que je suis tomber sur http://www.prixdepot.com que je trouve aussi tres interessant alors visite si vous avez le temps

merci

17/11/05 11:45

 
Blogger Julien said...

En francais maintenant, ils sont forts....

17/11/05 16:47

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home