Pull up entertainment sexiing crew

18 avril 2006

La citation du jour

Après les rappeurs et les stars de la télé-réalité, on change de CSP pour s'attarder maintenant sur les footballeurs. La Coupe du Monde approche à grands pas (Yeeeeaaaaahhh!) et il est temps de se familiariser avec le vocabulaire des footeux.
Aujourd'hui, intéressons nous au cas d' Abdeslam Ouaddou, un joueur évoluant dans le club de Rennes, en Ligue 1. A l'issue d'un match brillamment remporté par son équipe, il est interrogé par un journaliste de Canal+ et là, c'est le drame. Le journaliste l'interroge sur la belle série actuelle de son club et Ouaddou répond alors:
_"Il ne faut pas brûler la peau de l'ours avant de l'avoir vendue" sic
Evidemment, je vous vois arriver avec vos gros sabots, pas étonnant les footballeurs sont tous complètement débiles, etc. A sa décharge, il sortait d'un match d'1h30 et répondre à des questions d'un match tout propre qui saute sur toi comme une mouche n'est pas forcement évident. Mon hypothèse sur le pourquoi de cette phrase est qu'il a tout simplement fait un mix entre 2 expressions courantes: il ne faut pas brûler les étapes d'une part, et il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué d'autre part!
Peut-être aurait-il du se contenter d'un sobre mais efficace: "il ne faut pas s'enflammer"...

3 Comments:

Blogger SiCkBoY said...

Moi qui suis un fan des expression !!!
Je la note celle-là !!!

19/4/06 03:05

 
Blogger SiCkBoY said...

Oups "des expressionSSSSSSSSS"

19/4/06 03:06

 
Blogger remballe92 said...

En même temps, il n'a pas complètement tort. Si on brûle la peau de l'ours, on aura sans doute beaucoup plus de mal à la vendre!

19/4/06 10:35

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home